BSA Garage – Retour à froid – Après 1 an et ~10.000km

5
(1)

En règle générale, à l’exception des travaux de carrosserie et les recharges de circuit de climatisation, que ça soit pour des travaux d’entretien ou pour la résolution de pannes, j’interviens moi-même sur mes véhicules. L’état de mes véhicules, tout comme les aspects mécaniques ne me sont pas totalement inconnus. Cela fait donc de moi un client très regardant sur le travail effectué, et très exigeant.

En effet, si je délègue une tâche à un professionnel, j’estime que le travail réalisé, notamment en prenant en considération le taux horaire, se doit d’être irréprochable ou presque. N’étant pas du métier, il n’est pour moi pas normal d’avoir à repasser derrière pour une meilleure finition.

Sachant reconnaître les qualité d’un travail bien réalisé, ce qui est globalement le cas de la prestation réalisée par BSA Garage compte tenu de l’ampleur des travaux, certaines négligences sont quand même à souligner.

Voici donc la liste des défauts et négligences, directement imputables au travaux réalisés, que j’ai pu constater avec le temps :

  • Niveau de liquide de refroidissement mal ajusté : trop bas
  • Niveau de liquide de suspension (LDS) mal ajusté : trop haut
  • Canalisation de DA déformée avec risque de rupture
  • Rupture de courroie d’accessoires
  • Carter d’huile détérioré (déformé)
  • Filtre à air encrassé non remplacé
  • Écrous manquant
  • Doseur d’air

Bilan en terme d’impacts :

  • Immobilisation totale : 10 jours
  • Coût brut (pièces, main d’oeuvre, etc.) : 2077.71€
  • Coût net (garantie et assurance déduits) : 952.71€
  • Quelques heures de main d’oeuvre

Ces défauts étant survenus dans les 5.000 premiers kilomètres après l’intervention et ayant été pour la plupart corrigés, je reste néanmoins serein pour la suite (ce qui n’était pas gagné au départ).

Niveau de liquide de refroidissement

Le lendemain du rapatriement, soit 600km après la récupération du véhicule, j’ai constaté, lors d’une inspection visuelle du compartiment moteur, que niveau de liquide de refroidissement était insuffisant. Je craignais la présence d’une fuite directement liée à l’intervention car il n’était pas envisageable de redéposer le véhicule chez BSA Garage compte tenu de la distance et du coût d’un nouvel enlèvement par transporteur.

Pour ajuster le niveau, il aura fallu que je complète avec 900mL de liquide de refroidissement. Heureusement, le niveau est resté stable suite à ce complément. La fuite est donc exclue.

BSA Garage qui est resté disponible pour répondre aux questions a justifié cela par le fait que les températures hivernales n’auraient pas permis de faire atteindre la température de 88°C en statique. Lors du trajet retour, cela aurait été possible. La baisse de niveau s’expliquerait donc pas le remplissage du bloc moteur à l’ouverture du thermostat.

Je reste néanmoins sceptique car d’autres clients ont constaté un niveau incorrect suite à une intervention similaire. La purge du circuit ne devrait pas être une difficulté pour un professionnel. Heureusement qu’il n’en manquait pas plus.

Coût supplémentaire : 5.00€

Doseur d’air

Le doseur d’air présentait déjà des faiblesses lorsque le véhicule a été pris en charge par BSA Garage :

Environ 1300km plus tard, lors du démarrage du véhicule, les défauts de sont à nouveau manifestés, mais cette fois avec l’allumage du voyant diagnostic et le déclenchement d’une alerte Défaut moteur. Faites réparer votre véhicule. Cette alerte est ensuite apparue de façon aléatoire tous les 300/400km environ.

Malgré la demande formulée à plusieurs reprises, le doseur d’air n’avait pas été remplacé, mais seulement nettoyé et remis en place. En plus de la gène occasionnée par le mode dégradé, cela m’aura donc contraint à revenir sur le véhicule pour y remédier.

Coût supplémentaire : aucun (changement déjà prévu initialement)

Filtre à air / Boîte à air

Au moment de la révision suite au rodage, environ 3000km après la récupération du véhicule, j’ai pu constater en contrôlant l’état du filtre à air :

  • qu’il manquait un écrou de fixation de la boîte à air
  • que le filtre à air, très encrassé, n’avait donc pas été remplacé

Compte tenu de l’état du filtre et du fait que la boîte à air a forcément du être déposée au cours de l’opération, je me serai plutôt attendu à voir un filtre neuf.

Coût supplémentaire

  • Filtre à air – Purflux A1873 : 13.85€
  • Ecrou – 16 115 673 80 : 0.90€

Soit un coût net de 14.75€.

Carter d’huile

Au cours de cette même révision, était prévue la vidange d’huile moteur, que BSA Garage m’avait recommandé de faire environ 3000km après l’intervention, après rodage des pièces.

Mauvaise surprise au démontage de la plaque de protection sous caisse. En effet, le carter, bien qu’il reste étanche, a subit une déformation importante du côté droit.

A la dernière vidange, 200km avant l’intervention, le carter avait été inspecté et était en bon état. Par ailleurs, il n’y a aucune trace de choc ou de frottement sur la plaque de protection à ce niveau. Cette déformation a donc été faite au cours de l’intervention.

Par chance, la déformation ne semble pas atteindre l’endroit où arrive la crépine, par laquelle la pompe à huile aspire l’huile dans le carter.

BSA Garage nie les faits en invoquant une possible mauvaise manœuvre de ma part, qui aurait été commise sans m’en rendre compte. Ce qui me paraît être inconcevable sans endommager la plaque de protection. Par ailleurs, cela ne pouvait être dû à une négligence d’un autre professionnel étant donné que le véhicule avait été rapatrié par la route et n’avait pas été confié à un garage au cours des 3000km suivant l’intervention.

Coût supplémentaire : 156.87€ (voir détail ci-dessous)

Références

  • 0301 Q9 (1) : Carter d’huile moteur neuf (127.00€, pièce neuve d’origine constructeur achetée hors réseau)
  • 0304 57 (2) : Joint de carter d’huile moteur (29.87€)

Niveau de LDS (liquide de suspension)

Le niveau de LDS n’a pas non plus été fait dans les règles de l’art. Normalement en mettant le véhicule en position basse à l’aide de la commande de hauteur, le LDS ne devrait pas être visible dans le puits de remplissage du bocal. Or là, le niveau est clairement plus haut.

Volume de LDS en excédent : >0.5L

Cet excès de fluide LDS peut nuire au fonctionnement ou au bon état du système :

  • Favorise le débordement du bocal, qui peut entraîner une détérioration du moteur de la pompe hydraulique en raison de l’encrassement occasionné
  • Favorise la rupture du bocal en cas de levée du véhicule sans respecter les précautions d’usage

Coût supplémentaire : aucun (s’agissant d’un trop plein)

Rupture de courroie d’accessoires

Environ 5000km après l’intervention, lors d’un trajet autoroutier, le régulateur de vitesse s’est coupé de façon inopinée. Suite à cela le véhicule a perdu la direction assistée. Je me suis alors arrêté sur la bande d’arrêt d’urgence. Au moment de l’arrêt, une alerte s’est brusquement affichée au combiné indiquant de couper le moteur immédiatement à cause d’une surchauffe anormale. Cela survient quelques jours avant le départ en vacances.

Une première inspection révèle que la vis de fixation du tendeur de courroie d’accessoire s’est cassée net dans le bloc moteur.

Cette casse est souvent due à un serrage excessif de la vis de fixation du galet (4.7 m.daN). Fragile de par les contraintes qui s’appliquent sur elle, il est pourtant préférable de la remplacer à chaque dépose.

La courroie d’accessoires a donc « sauté », entrainant :

  • la coupure du régulateur de vitesse
  • la perte de la direction assistée car la pompe de direction assistée n’était plus entraînée
  • la surchauffe du moteur car la pompe à eau n’était plus entraînée

Par chance :

  • la courroie d’accessoires ne s’est pas prise dans la courroie de distribution et la casse moteur a donc pu être évitée
  • les joints de culasse n’ont semble-t-il pas été endommagés par le défaut de refroidissement

BSA Garage a pris en charge le coût des pièces (environ 50% de la facture) au titre de la garantie qu’il offre sur sa prestation. Bon point !

Coût supplémentaire

  • Remorquage : 340€
    • dont 300€ pris en charge par l’assurance (montant plafonné)
  • Réparation : 809.20€
    • dont 400€ pris en compte au titre de la garantie sur l’intervention initiale
    • dont 200€ pris en charge par l’assurance au titre de la garantie « Remise à la route prioritaire »
  • Voiture de location pour les vacances : 751.89€
    • dont 175€ pris en charge par assurance
    • dont 50€ pris en charge par le comité d’entreprise

Soit un coût net restant à charge de 776.09€ et 10 jours d’immobilisation du véhicule.

Références

  • 16 114 244 80 (4) : Galet tendeur de courroie d’accessoires (154.38€ au 21/07/2021)
  • 5703 A2 (7) : Vis de réglage / fixation du tendeur de courroie d’accessoires (M10x150-124) (13.27€ au 21/04/2021)
  • 5750 XC (10) : Courroie d’accessoires, K6 – Longueur : 1887mm (54.07€ au 21/04/2021)

Canalisation d’alimentation de direction assistée

Le flexible de la canalisation d’alimentation de direction assistée passe anormalement près de la poulie de pompe à eau (quasiment au contact de celle-ci).

Le risque si la poulie frotte sur le flexible est que cela entraîne une rupture dudit flexible et donc la perte de direction assistée. Autre problème si cela devait arriver, la pièce n’est plus disponible chez le constructeur.

Le défaut a été remonté 2 mois et 1500km environ après l’intervention mais l’anomalie n’a pas été confirmée par BSA Garage suite à l’envoi de photo, qui indique que le positionnement du flexible est normal. En réalité, ce n’est pas le cas. Le flexible est effectivement proche, mais passe toute de même suffisamment loin en temps normal pour que cela ne soit pas inquiétant. La gaine tressée qui recouvre le flexible a été endommagée par les frottements de la poulie de pompe à eau.

Cette proximité du flexible avec la poulie de pompe à eau est due à un mauvais positionnement des brides (décalage de plus de 1 cm sur celle fixée sur la vanne EGR avant), et à une déformation de la canalisation dans cette zone. Il est difficile d’affirmer avec certitude que que la déformation est dûe à son intervention, mais aucune opération connue n’a été réalisée par le passé. Cela a été corrigé par le garage qui a pris en charge la réparation liée à la rupture de la vis du galet tendeur de courroie d’accessoires.

Références

  • 4014 LN (1) : Canalisation de direction assistée (NFP)

Réinitialisation des compteurs

Malgré un remplissage du réservoir d’additif pour filtre à particules, la consultation des paramètres associés indiquait un volume restant d’environ 1007/1800mL (soit 56% seulement) alors qu’en 2000km elle annonce une baisse de 20mL seulement. En cause, la remise à zéro n’a pas été faite suite au remplissage.

Cet article vous a plu ou vous a été utile ?

Cliquez sur une étoile pour noter l'article

Show Buttons
Hide Buttons